La Martienne Diabolique (1954)

devil girl from mars la martienne diabolique 1954

S’il vous fallait une bonne raison de vous intéresser au cinéma britannique de SF d’autrefois, La Martienne Diabolique est peut-être ce qu’il vous faut. Un quasi-huis-clos, presque une pièce de théâtre, un robot naze et une extraterrestre féministe, tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment devant cette étrange production. The Devil Girl from Mars est très cuir, et elle ne compte pas repartir les mains vides.

La Martienne Diabolique Devil Girl from Mars

L’histoire :

Un hôtel familial au fin fond de l’Écosse voit atterrir ce qui ressemble à une météorite. Alors que sont réunis dans cet établissement des gens sans trop de rapport : les tenanciers, un journaliste, un scientifique, un mannequin et un criminel en cavale, une extraterrestre surgit et explique à tout ce petit monde que sur sa planète, les hommes ont été éradiqués, il faut donc en trouver des nouveaux sur Terre. Les négociations peuvent commencer.

Autour du film :

Certes, le robot Chani, en plus d’avoir un rôle plutôt limité dans l’histoire, n’a aucune allure. Mais il se trouve qu’il est complètement automatisé, ce qui est en soi une petite performance.

Si vous matez ce film qui nous explique comment les Martiennes se sont retrouvées en pénurie de mâles, il faudra évidemment enchaîner avec Prisonnières des Martiens et Mars Needs Women pour avoir le cas de figure opposé, celui où les Martiens viennent plutôt recruter des profils féminins sur notre belle planète.

La Martienne Diabolique – Bande-annonce :

Fiche artistique :

Devil Girl from Mars – 1954 (ROYAUME-UNI)
réal : David MacDonald
avec : Patricia Laffan, Hugh McDermott, Hazel Court, Peter Reynolds, Adrienne Corri

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*